Le marché de l'équitable et du bio

Publié le par Admin.

La certification « agriculture biologique » ou « commerce équitable » : un marché au détriment de la biodiversité et des droits de l’Homme.

Depuis plusieurs années, les gouvernements se déchargent de plus en plus sur des organismes privés des missions qui sont normalement les siennes, notamment pour le respect de la législation en matière de consommation. Ces organismes de certification, positionnés sur l’agriculture biologique et le commerce équitable, sont les reflets du désengagement des gouvernements de la sphère économique et sociale.

Les certifications réduisent à un argument de vente l’engagement pour des pratiques agricoles plus respectueuses de la biodiversité et des pratiques commerciales plus équitables. Elles contribuent à l’usure des mots, réduisent les idées en slogans publicitaires et participent du contrôle non réglementaire de la mise en marché.

Le communiqué de Minga

Publié dans Solidarité