Cantines: le débat relancé

Publié le par Admin.

cantine-bio.jpgLe maire de Bioussac demande à la communauté de communes d'acquérir des terres. Pour employer des chômeurs et alimenter les cantines.

 

Maire de Bioussac et aussi maraîcher bio, Nicolas Wisser prêche par l'exemple. Sa commune, qui compte 226 habitants, était la première en Charente à signer la charte «Terre saine» initiée par la Région pour bannir les pesticides. Aujourd'hui, celui qui est aussi élu à la communauté de communes (CDC) de Ruffec veut tourner la page des vilains nounours qui pointaient du doigt les mauvais payeurs des cantines.

L'article de La Charente libre

Publié dans Alimentation