Au Nicaragua, la canne à sucre tue les ouvriers à petit feu

Publié le par Admin.

tomate_ouverte.jpgFace aux ravages que provoquent les pesticides sur la santé des ouvriers de l’industrie sucrière au Nicaragua, un mouvement social, emmené par une femme, Carmen Rios, se bat pour la reconnaissance des maladies professionnelles et l’indemnisation des victimes...

L'article


  Par Nolwenn Weiler (Bastamag)

Publié dans Agriculture