Après le coton, Monsanto cherche à multiplier les OGM en Afrique de l’Ouest

Publié le par Admin.

basta-8_4_2013.jpg(Patrick Piro pour Basta!) Le Burkina Faso, l’un des pays les plus pauvres de la planète, a opté pour une variété OGM de Monsanto dans l’espoir de redresser sa filière cotonnière, qui fait vivre trois millions de personnes. Promesses de rendements non tenues, droits de propriété prohibitifs, coton de moindre qualité… Le bilan est plus que mitigé. Qu’importe, Monsanto cherche à étendre son coton OGM et travaille sur des haricots et du sorgho génétiquement modifiés. Certains craignent « une mainmise des biotechnologies » sur les cultures alimentaires.

[Lire la suite]

Publié dans Agriculture