Les terres de paysans kényans bradées aux Qataris

Publié le par Admin.

Début de mobilisation contre la vente par le gouvernement de 40 000 hectares en échange d’infrastructures portuaires.

Si les contrats aboutissent comme le souhaitent les responsables politiques, les petits fermiers du delta du Tana, au Kenya, perdront leurs terres fertiles au profit du gouvernement du Qatar. Ils sont donc venus exprimer leur colère à Nairobi le week-end dernier. La nouvelle est confirmée depuis décembre : le gouvernement a accepté de vendre près de 40 000 hectares de la région côtière au gouvernement du Qatar, qui veut y planter de la canne à sucre principalement destinée à la production d’éthanol d’exportation en échange de la construction d’un nouveau port sur l’île voisine de Lamu. Une logique industrielle d’exportation que les organisations de lutte contre la faim jugent incompréhensible, en cette période de famine chronique en Afrique de l’Est.

L'article de l'Humanité

Publié dans Agriculture