La disparition des pollinisateurs menace la planète et... les consommateurs

Publié le par Admin.

L’Institut français de recherche agronomique met en garde contre les conséquences à long terme de la diminution du nombre des abeilles, insectes pollinisateurs par excellence. 35% de la production mondiale de fruits, de légumes et d’oléagineux en particulier dépend de leur action. Selon les chercheurs, le consommateur pourrait être à terme "pénalisé parce qu’il consommerait moins et à des prix plus élevés". Cette étude menée par des chercheurs français, de l’INRA et du CNRS, permet de chiffrer la valeur de l’activité pollinisatrice des insectes, abeilles principalement, à 153 milliards d’euros en 2005 pour les principales cultures dont l’homme se nourrit. Ce chiffre représente 9,5% de la valeur de l’ensemble de la production alimentaire mondiale. Les résultats de cette étude sur l’évaluation économique de la vulnérabilité de l’agriculture mondiale confrontée au déclin des pollinisateurs sont publiés dans "Ecological Economics".
Lire

Source : D.Naulin (Cdurable.info)

Publié dans Education