Les faucheurs d'OGM détectent du maïs transgénique interdit chez un petit agriculteur

Publié le par Admin.

"On est tous morts, dans la plaine. Il y avait cinq ou six exploitants, on n'est plus que deux ou trois. Et on rame. En plus, les abricotiers ont encore gelé." Jean-Louis Cuquel n'est pas optimiste. Et la sommation d'huissier, signifiée le 9 juillet au soir, est tombée comme un coup de massue. L'exploitant était convoqué au tribunal de Montauban, le 10 juillet, à la suite d'une assignation lancée par la Confédération paysanne, Greenpeace et Nature et Progrès. Motif : ces associations ont trouvé du MON 810, le maïs transgénique de Monsanto, interdit de culture depuis février, dans un de ses champs, à Lafrançaise (Tarn-et-Garonne).

Le reportage d'H.Kempf

Source : lemonde.fr

Publié dans Agriculture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :