L’éducation alimentaire est une forme d’humanisme !

Publié le par Admin.

La distance grandissante entre le consommateur et le lieu de production de l'aliment, la succession des crises sanitaires, la méfiance à l'égard du modèle agro-industriel... Tous ces éléments ont bousculé, ces dernières années, notre rapport à l'alimentation. Parallèlement, la montée de préoccupations de santé publique - obésité et maladies cardio-vasculaires principalement - et le changement du regard que nous portons sur notre corps, impriment une dimension nouvelle à l'acte de manger, où la prévention et la santé ont pris le pas sur la notion de plaisir. D'évidence, il y a là facteurs d'angoisse, ou du moins d'anxiété, qu'expriment volontiers les mangeurs d'aujourd'hui...

Un entretien avec Jean-Pierre Corbeau, professeur de sociologie à l'Université François Rabelais de Tours.

Source : Agrobiosciences

Publié dans Education