Les vers de terre rapportent 700 millions d'euros par an à l'Irlande

Publié le par Admin.

Selon une étude officielle, les vers de terre irlandais rapporteraient un minimum de 700 millions d'euros par an à l'Irlande en participant au traitement du fumier produit par les 7 millions de bovins que compte le pays. Mieux encore, cette somme pourrait s'élever au milliard d'euros si l'on intègre leur contribution à l'aération du sol et à production horticole.

Le bénéfice soulevé par cette étude n'est pas spécifique à ce pays, tous les sols de la planète sont concernés. En effet, symbole de la qualité et de la bonne gestion des sols, les vers de terre comptent des milliers d'espèces au niveau mondial. Biologiquement encore très méconnus, ils rendent de grands services aux cultivateurs en digérant littéralement le sol, comme le disait déjà Aristote. Outre la transformation des déchets organiques en éléments nutritifs assimilables par le sol, les vers de terre contribuent aussi à l'homogénéisation et à l'aération du sol. Les tunnels qu'ils forment, en se déplaçant, facilitent également la respiration et le drainage du sol. En se développant plus volontiers le long de ces tunnels, les racines des plantes ne s'y trompent pas en bénéficiant d'un sol plus meuble et plus riche. 
 
Alex Belvoit (Univers-nature)

Publié dans Agriculture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :