Le sac vert de Leclerc n’emballe pas vraiment

Publié le par Admin.

sac-polypropylene.jpgLeclerc fait de la surenchère écolo. Pour 2 euros, il vend en caisse, depuis la mi-novembre, un cabas «100 % équitable, 100 % biodégradable». Une version deux fois plus chère d’un sac semblable commercialisé en 2006. «Celui-ci est plus grand et plus résistant. Les consommateurs peuvent l’utiliser pendant six mois», affirme la directrice développement durable du groupe, Catherine Gomy. Pionnier, en 1996, de l’abandon du sac plastique, le groupe d’hypermarchés est bien décidé à se mettre les consommateurs dans la poche. L’enseigne, qui prétend défendre leur pouvoir d’achat à grand renfort publicitaire, espère aussi leur «permettre d’agir à leur échelle et de devenir des consommateurs-citoyens responsables». Sans prétention… Lire

Publié dans Commerce solidaire