L'Afrique frappée de plein fouet par la flambée des prix, premiers troubles

Publié le par Admin.

Maroc, Mauritanie et désormais Sénégal : la flambée des prix des produits alimentaires de première nécessité commence à provoquer des troubles dans certains pays d'Afrique, où près de la moitié de la population tente de survivre avec un dollar par jour."La hausse internationale des prix a évidemment un impact plus important dans les pays qui dépendent en grande partie d'importations pour couvrir leurs besoins", explique à l'AFP la porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM) en Afrique de l'Ouest, Stéphanie Savariaud.

"La demande croissante en biocarburants et les prix élevés des énergies combustibles ont un impact dramatique sur des millions de personnes dans la sous-région. Les prix des denrées en Mauritanie, en Guinée-Bissau et au Sénégal ont fortement augmenté en 2007", ajoute-t-elle.

Le directeur général de l'Organisation de l'ONU pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) Jacques Diouf (Sénégal) s'était même inquiété début octobre des "risques de troubles sociaux et politiques" dans les pays pauvres en raison de la hausse des prix des céréales. Les dernières violences liées à cette valse des étiquettes ont eu lieu mercredi au Sénégal...La dépèche AFP

nti_bug_fck