Dure logique bio

Publié le par Admin.

alimentaire1.jpgDifficile de manger bio. Entre grande distribution et circuits d’initiés, l’achat relève encore du parcours du militant.
Cette semaine, on mange bio. On a fait la liste des courses : beurre bio, lait bio, yaourts bio, Mir couleur… A la maison, un petit malin a rajouté «Mir couleur bio». Très drôle. Non, on mange bio parce que c’est la semaine où se tient à Paris le Salon Marjolaine, «le plus grand salon bio en France»,
d’après ses organisateurs. Et parce que, sans être outrageusement engagé, c’est quand même mieux pour tout le monde d’avaler des produits sans pesticides et sans chimie. Seulement c’est plus facile à dire qu’à faire. Acheter bio, c’est encore le parcours du militant. Reportage