Les escrocs de l'agro-alimentaire (billet de C.-M. Vadrot)

Publié le par Admin.


L
es escrocs de l'agro-alimentaire sont en train d'essayer de nous faire croire, par médias (complaisants ou naïfs) interposés que le prix des produits laitiers augmente à cause de la flambée du prix du pétrole, de la raréfaction de la "matière première" ou des profits supplémentaires que réaliseraient les éleveurs-agriculteurs. La réalité est bien différente: les grandes firmes alimentaires, celles qui voudraient pas exemple nous faire croire que le "Président" est un produit de terroir, sont tout simplement en train de profiter de l'ambiance à la hausse qui concerne les céréales. Les firmes agro-alimentaires font semblant de confondre les hausses de matières premières agricoles qui existent hors de l'Europe, pour des raisons spéculatives, avec les prix européens. En Europe, il n'existe aucune pénurie de lait. Sur le lait n'a été constaté qu'une légère augmentation qui, répercutée sur le prix d'un camembert, serait de 4 (quatre) centimes.

Sans oublier que de 2002 à 2006, 30 000 paysans ont du cesser de produire du lait parce que les prix ont constamment baissé, dans ce laps de temps, de 69 euros les 1000 litres; ce qui pour un paysan moyen correspond à une perte de deux mois de revenu.
Que je sache, entre 2002 et 2006, il n'y a eu aucune baisse de produits dérivés du lait, ce qui a permis aux grandes sociétés agro-alimentaires d'accumuler de somptueux bénéfices puisque les courbes des prix à la consommation et des prix à la production n'ont cessé de s'éloigner l'une de l'autre.

Source :
http://horreurecologique.blogspot.com/)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :