Argentine: Le boycott de la tomate fut un succès

Publié le par Admin.

tomate_ouverte.jpgÀ la suite de la protestation des associations de consommateurs et de l'augmentation de l'offre, hier le prix de la tomate sur le Marché Central de Buenos Aires est tombé 30 %. Selon les organisateurs du coup de force initié hier face l'augmentation du prix du produit, les ventes ont baissé de 40 %.

Le boycott des associations de consommateurs et l'augmentation de l'offre a généré une baisse du prix de la tomate, qui sur le Marché Central a été vendue 30 % moins chère.
Lire la suite...
Chambre de Self-services Chinois (revendeurs) a choisi d'arrêter d'acheter des tomates. Maintenant se sont joints à ce boycott les associations de consommateurs, qui ont proposé que le produit ne soit plus acheté du lundi au vendredi. "Cet appel au boycott a commencé à faire effet, ainsi sur le Marché Central le prix de la tomate a baissé aujourd'hui (par rapport à hier) de 30 %. Et l'offre a commencé à augmenter à nouveau, alors que la semaine dernière il n'y en avait pas", a expliqué dans une conférence de presse Susana Andrada, au sein du Centre d'Éducation du Consommateur (CEC), selon Clarín.


Depuis le Marché Central on a remarqué que, lundi la caisse se vendait à 100 pesos. Ainsi, le kilo de tomate ronde de la première qualité cotait 5,06 pesos et les olivettes se vendaient à 5,13 pesos. La baisse du prix commence à se voir à peine dans les ventes au détail. Dans quelques magasins la tomate était arrivée à 10 pesos et accidentellement à 8. Dans les grandes chaînes de supermarchés, qui n'ont pas pris part au boycott, on espérait que par l'augmentation de l'offre, les "prix se réajusteraient dans les jours suivants"... Les organismes des consommateurs et des représentants du commerce de détail, comme Fedecámaras et Came, ont dénoncé cette hausse du prix la tomate qui "découle de ce que dans les derniers mois le produit a souffert d'une rétention d'offre pour faire monter les prix ; c'est pourquoi il faut faire un boycott". Pour ces organismes la tomate doit baisser à 3,99 pesos. Leer en español

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :