Les paysans duupa, acteurs majeurs du maintien de la diversité génétique du sorgho

Publié le par Admin.

 
sorgho-3.jpg La diversité des plantes cultivées est le fruit d’interactions entre    des facteurs anthropiques et biologiques. Une approche interdisciplinaire montre que, chez les Duupa, une société agraire du Nord-Cameroun, les pratiques paysannes sont la clé du maintien local de la diversité du sorgho.

L
orsque plusieurs variétés d’une même espèce végétale sont cultivées sur de petites surfaces, la population végétale tend à s’uniformiser en raison de la pollinisation croisée entre les variétés et les flux de gènes qu’elle engendre. Or, dans un petit village du Nord-Cameroun, des agriculteurs duupa gèrent et maintiennent 46 variétés de sorgho. Cette diversité variétale se retrouve également dans les champs, qui regroupent chacun une moyenne de onze variétés. Comment une telle diversité variétale peut-elle être maintenue localement au cours du temps ? Quels sont les facteurs biologiques et les pratiques paysannes à la base de cette diversité ? Lire
 

Publié dans Agriculture