Bonne moisson pour les céréaliers ?

Publié le par Admin.

orge.jpgDu grain à moudre pour la filière agroalimentaire
La flambée du cours des céréales risque d’être répercutée sur les consommateurs.
Les agriculteurs et les producteurs en font tout un foin. La distribution ne veut pas en entendre parler. Bercy veut limiter la casse du côté du pouvoir d’achat. Bref, la flambée des cours des matières premières agricoles (blé, maïs, orge.)
depuis plus d’un an fournit les ingrédients pour d’âpres négociations entre les professionnels du secteur.

Ils s’étaient réunis, hier matin, pour discuter d’une hausse des prix des produits alimentaires, quelques heures avant une table ronde à Matignon. En première ligne : le lait, le chocolat, les céréales, la viande... La suite

Publié dans Alimentation