Les anti-OGM dénoncent à nouveau les problèmes de contamination

Publié le par Admin.

Les apiculteurs ne doivent pas placer leurs ruches à côté de cultures transgéniques s'ils ne veulent pas être contaminés : c'est en substance la conclusion de la cour d'appel d'Agen, exprimée dans un arrêt rendu jeudi 12 juillet. La cour a ainsi confirmé un jugement du tribunal des référés le 4 juillet. Sa décision intervient alors que la polémique sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) reprend de l'ampleur depuis que l'information sur le chiffre des cultures transgéniques en 2007 - 20 000 hectares, soit 0,7 % des surfaces cultivées en maïs en France - a été publiée par Greenpeace (Le Monde du 7 juillet). Lire ...

Pourquoi un seuil d’acceptation d’OGM dans le bio ? La vérité

Source : lemonde.fr et Univers.nature